Ecrivez Markdown avec Mark My Words
» » » Ecrivez Markdown avec Mark My Words

Ecrivez Markdown avec Mark My Words

Posté dans : Apps | 11

Qu’est ce que le Markdown ? Avant tout, c’est un langage assez récent crée en 2004 par John Grubber et Aaron Swartz.
Qu’apporte-t-il ? Il apporte la possibilité de lire un texte formaté (comme le HTML – HyperText Makeup Language -) grâce à la simplicité de son formatage.
De plus, il est simple à comprendre et à apprendre.

Mark My Words est donc un logiciel libre (Github du projet) creé par Akshay Shekher, vous l’aurez deviné, il permet de créer des fichiers en Markdown tout en respectant les lignes directrices du design d’ElementaryOS. Le logiciel étant très jeune, sa première apparition a eu lieu de 31 décembre sur la communauté Google Plus d’Elementary. Par ailleurs, sa dernière mise à jour lui a apporté :

  1. La coloration syntaxique du Markdown
  2. Le thème « Solarized Black » sur la partie écriture
  3. La possibilité d’ouvrir ou d’enregistrer un document en Markdown
Exportation en HTML de notre document Markdown
Exportation en HTML de notre document Markdown

Néanmoins, il reste quelques petits bugs tels que les accents non supportés lors de la conversion de notre fichier markdown en HTML.

Il existe plusieurs alternatives à Mark My Words, tel que Remarkable créé par Jamie McGowan, mais il ne s’intègre pas au design d’ElementaryOS. Ou encore UberWriter, de Wolf Vollprech qui est fort sympathique avec son mode sans-distraction ainsi que son thème noir et ses exportations en PDF, ODT en plus du HTML, mais qui souffre de quelques bugs et qui ne dispose pas de la preview en live comme Mark My Words ou Remarkable.

UberWriter et Remarkable
UberWriter et Remarkable

 Comment installer ce logiciel ?

Quelques reproches…

Les seuls reproches actuels que je pourrais faire à ce logiciel sont le manque d’un mode « sans-distraction », un thème noir et enfin une exportation en PDF, Doc, et bien plus, comme sur UberWriter et les ouun mtils WYSIWYG que l’on retrouve sur Remarkable et qui peuvent être très utiles aux utilisateurs novices du Markdown.

Et enfin, ce n’est qu’un petit détail, mais changer l’icone du logiciel qui est le même que celui de Scratch.

Le logiciel étant très jeune, nous les excusons et nous ne pouvons que leur souhaiter du courage afin de combler ces manques.

Compléments !

Le logiciel a, depuis l’écriture de l’article, reçu plusieurs mises à jours majeures. Il intègre désormais une exportation en PDF, la possibilité d’enregistrer votre fichier et enfin la possibilité d’imprimer son fichier Markdown !

Comme vous pouvez le voir dans les commentaires, le membre Emersion continue d’implémenter de nombreuses fonctionnalitées, merci à lui et à Akshay Shekher

(En espérant que mon premier article vous a plu)