elementary OS Freya : La beta 1 Disponible pour les développeurs et les testeurs
» » » elementary OS Freya : La beta 1 Disponible pour les développeurs et les testeurs

elementary OS Freya : La beta 1 Disponible pour les développeurs et les testeurs

Posté dans : Actualités | 14

Cela fait exactement un an qu’est sortie la seconde version (0.2 Luna) d’elementary OS. Et pour ce jour de Lunaversaire, l’équipe de développement d’elementary OS est fière de rendre disponible la première version beta d’elementary 0.3 Freya destinée au développeurs et aux testeurs.

Qu’est ce qu’une beta ?

Beta est une étape dans le processus du développement d’un logiciel où l’on peut dévoiler à un groupe de testeurs ce qui a déjà été réalisé. Wikipedia cite:

“Le bêta-test est la deuxième période d’essai d’un produit informatique avant sa publication. Un produit en période de bêta test est généralement soumis à un nombre important ou représentatif de personnes : les bêta-testeurs. Ils peuvent être soit des employés de la société qui développe le logiciel, soit des bénévoles notamment dans le cas des logiciels libres. Ces personnes ont pour but d’utiliser le logiciel et de rapporter les problèmes rencontrés ainsi que leurs suggestions. Le bêta test sert essentiellement à trouver des bugs résiduels, ou bien à modifier l’interface utilisateur.”

Comme vous vous en doutez il est hautement recommandé de ne pas utiliser cette beta dans un enviroennement de production. Encore quelques étapes du processus sont nécéssaires pour corriger des bugs importants avant la version finale. Nous allons nous attarder sur l’aspect technique essentiels pour ceux qui souhaitent développer sous Freya et passer le coté nouveaux trucs cools de l’interface utilisateur.

Support matériel amélioré et bibliothèques à jour

Freya dispose de la base d’Ubuntu 14.04.1 LTS tel que le kernel linux (version 3.13), pilotes matériel…etc. Cela inclus le support pour l’EFI stub-loading, qui est une fonction du kernel qui fait booter directement sur (U)EFI, sans avoir besoin d’un bootloader comme GRUB. Ubiquity ne supporte pas encore cette configuration, mais l’un de nos développeur a créer un guide pour installer GRUB sur les ordinateurs Mac récents utilisant rEFInd.

De plus, nous disposons de la dernière version stable de GTK+, la 3.12, alors qu’Ubuntu 14.04’s a la 3.10. Cette meilleure version apporte un lot de nouvelles fonctionnalités incluant de nouveaux widgets et un meilleur GtkCSSProvider. Vala a été mis à jour dans sa version 0.24 apportant un nombre incroyable de bindings à elementary OS incluant Gstreamer 1.0, GeoCode, et plus.

Intégration de Comptes en ligne

Nous avons commencé la mise en place d’un système basé sur GSignon de comptes en ligne appellé Pantheon Online Accounts. Contrairement à Ubuntu online accounts, il est basé sur GLib et contraiement à GNOME online accounts, il est entièrement extensible. Avec Pantheon Online Accounts vous avez le meilleurs des deux mondes. Nous projetons de supporter, par défaut, les comptes Facebook, Fastmail, Google+, Microsoft, et Yahoo. Quelques travaux d’intégration sont encore nécessaires pour permettre aux applications d’utiliser ce service mais néanmoins les fondations sont là !

Amélioration de la recherche avec Slingshot

La recheche via Slingshot est désormais améliorée via des plugins Synapse. Jusque là nous avons uniquement introduit un nouveau plugin en plus de celui de la recherche d’applications (calculatrice), mais le travail a commencé sur un plugin de conversion d’unités. Nous sommes excités de voir autant de fonctions possibles au clavier. Vous pouvez même rechercher des plugins switchboard directement dans Slingshot.

Décorations coté utilisateur

L’une des plus grandes nouveauté de GTK+ 3.12 est la possibilité d’utiliser les décorations CSD (client-side window decorations) et faire une utilisation intense de cette fonction. Chaque fenêtre GTK+ 3 dans Freya est décorée selon le client side sans travail nécessaire de la part des développeurs. Ceci implique aussi une iconographie consistante, ombres et bords nets pour des fonds sombres. L’utilisation la plus notable de CSD est bien sûr le nouveau Gtk.Headerbar, mais vous avez Terminal et Photos qui utilise déjà cette classe “.titlebar” GtkCSS class et Gtk.Dialog pour donnez son propre style.

Thème mis à jour

Exit le moteur Unico et ses bugs mysterieux de widgets roses. Le thème est complètement pris en main par GtkCSSProvider. Nous avons ajoutés un meilleur support pour les classes .linked widgets, :backdrop states, “destructive-action” et “suggested-action” pour les boutons, des onglets de meilleures apparences, icônes symboliques colorisées dans les headerbars, et bien plus améliorations basées sur les retours d’utilisateurs et développeurs d’applications tierces. Un nouveau thème foncé est aussi désormais disponible pour les dévelopeurs d’applications.

Changements dans Granite

GTK+ a sérieusement évolué depuis Luna et nombre de composants de Granite sont devenus obsolètes. Parmis ceux remplacés par de nouveaux widgets GTK+ nous avons:

  • DecoratedWindow qui n’est plus utile à cause de GTK+ Client-side Decorations
  • HintedEntry est remplacé par Gtk.Entry.set_placeholder_text
  • Popover est remplacé par Gtk.Popover
  • SearchEntry est remplacé par Gtk.SearchEntry
  • Statusbar est remplacé par Gtk.ActionBar
  • StaticNotebook est remplacé par Gtk.Stack and Gtk.StackSwitcher

Et environ une centaine d’autres choses

Nous avons clôturés littéralement des centaines de rapports de bug durant ce cycle allant de nouvelles fonctionnalités comme une meilleure traduction et support pour les langues se lisant de la droite vers la gauche aux corrections de problèmes ennuyants, et plus encore. En voici une petite liste:

  • Maya gère maintenant la synchronisation CalDav (et donc Google Calendar).
  • Vous pouvez faire une recherche dans Files avec la combinaison de touches “Ctrl + F”.
  • Les animations ont été grandement améliorées via l’utilisation de Gtk.Stack et Gtk.Revealer. Nombre d’éléments UI maintenant glissent dedans et dehors au lieu d’apparaître brusquement.
  • Les plugs de Switchboard plugs utilisent désormais GModule au lieu de Xembed, procurant un gain de vitesse et permet d’être prêt dans le futur pour Wayland.
  • Greeter maintenant respecte la configuration de LightDM qui permet la desactivatiuon du compte invité et les connexions manuelles.
  • Beaucoup d’icones ont migrées d’un style glossy vers un style flatter et matte.

Bugs Connus

Ce ne serait pas une vraie beta sans quelques bugs. Un bon nombre est déjà attribué au milestone freya-beta2 sur Launchpad, mais voici quelques faits. Rappelez-vous, ce sont tous les bugs qui doivent être corrigé avant la sortie finale de Freya:

Si vous rencontrez des bugs lors du test de cette beta 1 de Freya, assurez-vous de les signaler sur Launchpad. Nous avons un guide sur le bon signalement de bugs ici.

Nous avons besoin de votre aide!

Plus de 5000 $ de primes restent non réclamés sur Bountysource. N’importe qui peut contribuer aux correctifs pour gagner ces primes. C’est simple: il suffit de vous attribuer le bug que vous voulez aborder, créer une demande de fusion avec votre correctif, et une fois que cela est passé en revue par un membre de l’équipe, votre code fusionne et vous serez payé par Bountysource! Si vous n’êtes pas un développeur, vous pouvez créer une nouvelle prime ou ajouter de l’argent à une prime existante pour soutenir quelqu’un qui peut corriger le problème.

De nombreuses applications ont déjà été traduites dans plus de 50 langues, mais il y a encore des lacunes dans certaines traductions. Si vous êtes multilingue, envisager de nous donner un coup de main apportant elementary OS à la portée des gens parlant votre langue maternelle. Vous pouvez voir toutes les traductions élémentaires liées ici sur Launchpad.

Ok Ok Donnez-nous déjà le lien de téléchargement !

Attention

S’il vous plaît rappelez-vous que c’est une version bêta et qu’elle n’est pas indicative de la version finale. Nous demandons respectueusement aux médias de bien le préciser s’ils décident d’écrire à propos de cette version bêta. Nous appuyant sur cette version bêta pour obtenir des tests plus nombreux et les commentaires avant notre version finale et en tant que tel, il n’est pas prévu pour les utilisateurs finaux habituels, bons tests !

 

Freya Beta 32bit ISO      Freya Beta 32bit TORRENT

md5: 1d9a9f75cfa5bbccee3afdff85e4086e

 

Freya Beta 64bit ISO      Freya Beta 64bit TORRENT

md5: a5ae72c134ad3d7e214e6397145f846d

 

 

Source: http://elementaryos.org/journal/freya-beta-1-available-for-developers-testers