Ubuntu One : fin de service en approche
» » » Ubuntu One : fin de service en approche

Ubuntu One : fin de service en approche

Posté dans : Actualités | 5

En 2009, Canonical a souhaité apporter sa propre offre de stockage sur le nuage : Ubuntu One, ce service s’est vu agrémenter de quelques fonctionnalités forts bien venues tel que la synchronisation de vos musiques achetées via Rhythmbox ou Banshee à travers un partenariat avec l’entreprises Digital7. Ce service de stockage n’a, hélas, pas été mis à jour depuis de nombreuses années et face à des ténors du marché tel que SpiderOak, Dropbox, Hubic (français et développé par la société OVH) ainsi que Google Drive, la concurrence est rude et acharnée.

Finalement, n’ayant pas trouvé sa place au sein des offres proposées, c’est en date du 02 Avril 2014 que Canonical a statué sur le sort du service Ubuntu One, ce service prendra fin officiellement le 31 Juillet 2014, pensez donc à récupérer vos fichiers pour cette date.

big_uone

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur cette information, je vous invite à lire le billet « Shutting down Ubuntu One file services » issu du blog de Canonical. Vous pourrez en apprendre plus sur la raison de cette fermeture.

En aparté, si Canonical, Google, OVH se place du côté du fournisseur de stockage, il est possible, avec les quelques rares informations en notre possession, de nous dire que l’équipe elementary OS a une position différente du cloud et surtout de leur futur service elementary.io, là où OVH et Google fournissent l’espace de stockage, elementary.io pourrait se placer un niveau (via une API ?) au-dessus pour permettre justement l’utilisation de différents services Cloud au sein d’une même interface graphique. Pour l’instant nous ne pouvons qu’extrapoler ce genre d’informations.

Qu’en pensez-vous ?

  • http://Suri.tk/ Suriteka

    ” elementary.io pourrait se placer un niveau (via une API ?) au-dessus pour permettre justement l’utilisation de différents services Cloud au sein d’une même interface graphique”
    Je n’y avais jamais pensé et cela peut-être une très bonne idée… J’en ai personnellement besoin car avoir le logiciel Drive + Dropbox c’est chiant et pas ergonomique…

  • http://www.ubuntouch-fr.org/ Arnaud Ober

    Pour ce qui est d’Ubuntu, je me demande ce qu’ils prévoient au niveau de la synchronisation entre Ubuntu Touch et Ubuntu Desktop. Si rien n’est prévu, le système est voué directement à l’échec, de nos jours où tout est synchronisé entre notre ordinateur, tablette et téléphone.
    Pour ce qui est d’Elementary OS, je n’ai pas vraiment compris le principe de Elementary.io que tu proposes. Apple propose une seule et même interface graphique pour son service Cloud, sur iCloud.com, c’est de cela qu’on parle ?

    • Nikos

      La grande différence entre Apple et elementary OS concerne la position adoptée. Ici on suppose que l’équipe développera une surcouche graphique (unique ? Oui personnellement je le pense) permettant d’utiliser ces différents services. En gros cela se rapproche du plug compte en ligne présent dans freya. Tu disposes d’un centre qui te donne accès aux services d’hébergement et c’est les applications via l’ajout de plugins qui pourraient poster une photo sur g+ ou Facebook.

      Le concept (remarque que j’utilise vraiment le terme concept puisque nous nous basons sur quelques blueprint du launchpad) est plutôt bien pensé, Facebook, Google plus, ou autres l’application serait identique à tous ces services.

      Laissons les professionnels du cloud gérés leurs systèmes (cela nécessite une infrastructure importante et du personnel dédié) et utilisons plutôt les api fournies.

      Mais encore une fois c’est mon avis. Quand j’ai interviewé Daniel Foré, il n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

      Je ne peux que spéculer sur ce sujet, mais avouons que ce serait excellent.

    • http://devil505.lenezir.fr/ Devil505

      En résumé, elementary.io pourra faire 2 choses:
      – Interface reliant un cloud 3rd party (dropbox, drive…)
      – Sauvegarder en ligne tes paramètres système (fond d’écran, thème, icones), utile le jour où tu réinstalle elementary OS tu retrouvera son apparence

  • Fab

    La proposition possible de Elementary pour unifier les stockages en ligne semble très similaire au “Drive” de Jolicloud. Cette solution est très séduisante sur le papier, mais reste peu pratique, puisqu’au final on a bien une interface unique mais des données qui restent strictement séparées. Une bonne approche serait d’abstraire les différents services, comme une source unique, mais cela implique à priori de passer exclusivement par le service d’unification pour accéder aux données.
    Bref, c’est quelque chose de délicat, même sans parler du point de vue technique.